Floyd. Loin des passions américaines

Je me sens loin de ces passions américaines

Solidaire bien sûr des noirs, des cafés au lait, des metis, des jaunes, des rouges, des racisés, des femmes, des LGBQRSVp+%… si tout cela fait avancer quelque chose, et aboutir à une police plus juste respectueuse avec chacun comme elle l’est avec les blancs riches.

Mais permettez-moi de douter de l’avenir fraternel de cette humanité découpée en mortadelle identitaire victimisée.

J’entends bien de l’autre côté ceux qui regrettent l’abandon de la lutte pour les valeurs universelles, mais je n’ai pas envie non plus de joindre à leur déploration, tant ils s’aveuglent sur le fait que l’abandon de l’universel vient d’abord de ce qu’il a été défini comme un uniforme, sur le patron de l’homme occidental, blanc bourgeois.
Bref, on n’a pas le cul sorti des ronces sur l’un des grands clivages du temps, tant qu’on se moulera dans les codes de l’anglosphère.. .

Langlois-Mallet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s