Bonjour, ceci est un message du gouvernement de la bienveillance disruptive du big data à ses enfants.

Veuillez interrompre vos activités en silence, vous tenir droit les bras le long du corps, sans toucher votre visage et écouter.

Vous savez que pour votre bien, nos algorithmes ont jugé (nous parlons sous l’autorité des algorithmes les plus sophistiqués) qu’il n’était pas nécessaire que vous ayez des lits d’hôpitaux en nombre suffisant.
Il est en effet beaucoup plus utile pour le taux actualisé de bonheur global de notre société que cet argent soit investi directement à ceux qui en ont le plus envie, aux (beaucoup trop) riches, car ces deniers ruisselleront de bonheur pour vous !
Dès demain, un applaudissement sera instauré à 6h du matin en leur honneur. Vous n’êtes pas en vacances ! Montrez-le à la fenêtre ! Les drones de convivialité, détecteront les plus méritants, leur nom sera tiré au sort pour une loterie !

Dans ce contexte d’épidémie, même vous êtes capables de comprendre que, puisque vous ne pouvez pas être soignés, il serait absurde de tester si vous êtes malades ! Pour vous éviter ce stress inutile, nous n’avons donc pas de tests. Comme vous ne savez pas ou vous en êtes, vous n’avez pas besoin de masques. Soyez rassurés là encore, vous pouvez compter sur la bienveillance disruptive. Nous n’en avons pas commandé.

Si vous vous sentez mal restez chez-vous et soignez-vous vous même. Des sites très complets remplacent aujourd’hui la visite d’un médecin et vous réaliserez un acte de civisme en faveur de l’équilibre de la caisse de Sécu. Si vous contaminez vos enfants. Soignez-les avec… bienveillance. Et dites-leur qu’ils ont la chance de former un cluster familial. S’il ne comprennent pas, qu’ils travaillent leur anglais, c’est le passeport nécessaire pour sortir de l’entre-soi rance.

Si vous sentez que vous mourrez, rendez-vous à l’hôpital par vos propres moyens (les services sont saturés et en nombre de toutes les façons insuffisants !) Là, vous pourrez être triés en fonction du protocole bienveillant de survie. Même un sujet de plus de 60 ans a sa chance de mériter un respirateur ! Il suffit de ne pas tomber à la même heure qu’un plus jeune que vous ! Attention, soyez agiles ! Les algorithmes ne vous donnent que 0,01% de chance au moment du pic d’épidémie (entre le 23 mars 18h34 et le 23 avril 4.02) sachez vous retenir !

Le point sur la situation des Epad et maisons de retraite

Nos logiciels prévoient le dégagement d’une économie de 2 milliards d’euros qui pourra directement être réaffectée à notre vocation au ruissellement.
Comme vous en avez convenu avec nous, puisque vous nous l’avez confié; votre vieille maman n’est pas utile à la société productive que nous voulons tous (+0,1% de croissance, c’est notre proooojjjeeeett).
Nous avons jugé, d’après les recommandation algorithmiques, de ne pas équiper les personnels des Epad de masques, car nos société d’enquête ont détecté un certain manque de maturité de l’opinion au sujet de l’euthanasie. Nombre d’enfants de notre beau pays n’ayant pas encore compris son avantage agile sur les rigidités des systèmes périmés, franchouillards, et si peu dynamique des retraites !

L’épidémie circule à grande vitesse

Certains d’entre-vous ont deviné pourquoi notre vaillant leader vous a invité à sortir au théâtre avant de vous punir d’aller promener le chien sur une plage déserte, vous a prier d’aller voter, avant de vous mettre à l’amende d’aller en pique-nique ensuite. Bravo à eux !

En raison du manque de civisme et de maturité, de beaucoup d’autres, la direction bienveillante n’a pas jugé bon de vous prévenir que le big data a opté pour stratégie dite, d’immunité de groupe face à la pandémie. Ce qui signifie que si 66 millions de personnes sont contaminées, les plus méritant auront rapidement fait de créer les anticorps pour tous ! Le prix a payer dérisoire oscillant entre 1% et 2%, de perte de marge brute en variation actualisée. Notre beau pays ne devrait pas connaitre plus d’un million de morts. Que serions-nous sans l’informatique et les sages décisions des énarques sachants ? Un peuple ignorant.

Le confinement au foyer

Pour les cols blancs, comme vous pensez généralement que les profs sont des glandeurs, vous êtes priés de télétravailler de votre salle de bain en assurant aussi la classe dans votre cuisine. Attention toutefois, vos clients détestent entendre des bruits d’enfants ! Challenge !

Pour les cols bleus, la nation a besoin de vous. Votre salaire est désormais retenu. Vos congés payés et le droit de grève supprimés. Le jour d’après ne ne sera pas un retour aux jours d’avant. Vous ne risquez rien à aller travailler car votre effort est nécessaire au maintien de notre appareil productif. Vous n’avez pas besoin de masque et de gel on vous l’a dit. Vos enfants ? Soyez agiles ! Basta.

Une nation de premiers de cordée

Par comparaisons, d’autres pays (d’Asie notamment le Japon, la Corée, Taïwan) ont opté pour des stratégies absurde de dépistage, d’isolement et de soin des malades. Ce qui a pour conséquence que la majorité de la population continue à vaquer à ses occupations en sécurité, l’appareil productif sortira intact de la crise, ce qui ne manque pas d’interpeler au niveau du vécu. Comment feront-ils pour se réformer ?

Nous, nous pouvons être fier du confinement à demeure de toute la population. Ce qui permet à terme d’envisager l’effondrement de l’appareil productif déjà mal en point. L’effondrement social devrait suivre ainsi que l’effondrement psychique. Nous pourrons ainsi procéder par décret de notre leader bienveillant à une refonte complète de notre société et un remodelage des esprits réfractaires, incluant la suppression du droit du travail, des libertés publiques, et la surveillance individuelle par caméra et drone de reconnaissance rétinien. L’ère du Big Data arrive ! Start-up nation, nous sommes connectés !

Une nouvelle pour vous réjouir avant de clore ce bulletin. Notre chef suprême va bien et sa gracieuse épouse aussi ! Elle vous fait coucou.

Et maintenant, notre programme obligatoire de yoga et détente avec la pétillante (et sexy !) ministre des droits des femmes. N’oubliez pas votre petite pilule bleue !

Ôôôôôômmm !!!! Sweet Ôôôôôômmmm !!!!

Langlois-Mallet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s