Paris. Nommer là où nous saignons

Tiens, je vais vous faire un post très spécial. Magique. Et je vais vous surtout demander votre aide d’enquêteurs pour observer et pour essayer de qualifier ce qui se passe dont on ne parle pas; ce que cela dit du changement de notre réalité de parisiens, de nos rues, de notre vie, de notre âme.

Chaque fois que je passe devant un de ces supermarchés qui ont pris la place d’un cinéma, j’y pense. Il y en a des dizaines dans Paris mais je ne pensais pas que l’on puisse en faire six pages. On pourrait faire de même avec tous les lieux d’artistes détruits par la Mairie ces 20 dernières années. J’y pense souvent.

L’idée n’est pas la nostalgie (« c’était la dernière séance… »), cela va bien plus loin que les cinémas de quartier, lieux de sociabilité restreinte, qui ont souvent pris la place eux-mêmes de salles de spectacle vivant (lieux de sociabilité intense du Paris ouvrier du XIXe siècle aux années 30, l’époque où le Paris populaire était dominant).

Les images que vous verrez sont aussi celles d’une destruction de la vie que nous vivons comme parisiens; destruction des commerces vivants et vrais remplacés par des chaînes anonymes du commerces global, destruction d’un bâtit lui-même singulier et pittoresque par des blockhaus inhumains d’architectes sans conscience.

Je pense souvent aussi à cette phrase de mon voisin Eric Hazan : « Les transformations physiques de Paris peuvent se lire comme une lutte incessante entre l’esprit du lieu et l’esprit du temps »; c’est l’avancée de cette ville d’argent, de tourisme et de com’ voulue par les politiciens, sur et contre la ville réelle des habitants.

Comment nommeriez-vous cette expérience de la ville ?

Langlois-Mallet

https://www.flickr.com/photos/56556694@N04/albums/72157629583915902/page2?fbclid=IwAR3gaJhvAETIzG9Ov8htjObdSkByUgxsHYyAkb0F2Fy37csPdUAYn8CM_bY

Un grand merci à Philippe Célérié et son site “CINE-FACADES » (sallesdecinemas.blogspot.fr/search/label/Club), Merci à Alexandre Mathis et ses photos d’anciens cinémas, Merci à Jean Fargeas pour ses photos prises en 1953 à la demande d’Henri Langlois, Merci à tous les sites consacrés…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s