Gilets-Jaunes. Le point du jour 5 décembre 2018

Démocratie directe ? Extrême-droite ? Urgence climatique ? Survie économique ? Achats de Noël ? De Villiers ? Macron ? Chacun cherche à savoir « où nous allons ? », sans savoir comment répondre à où il en est lui-même.

Sur des séquences rapides comme nous en vivons, toute information agit instantanément sur celui qui la reçoit; comme tout propos sans recul, elle se périme et tourne aussi vite que lait fermier.

Notre regard lui même est capté en concurrence par tous les acteurs de l’histoire qui s’écrit et dont on sait seulement qu’elle prendra une forme tranchée et définitive. Quelle part y tenir ?

« Si j’y tenais mal mon rôle, c’était de n’y comprendre rien… » se souvenait Aragon. Que pouvons-nous donc essayer de comprendre de ce qui meut les gilets-jaunes, l’Exécutif et tout de ce qui s’agite pour capter l’énergie que leur choc libère, de l’extrême-droite aux révolutionnaires en passant par un nouveau venu surprise, le Général de Villiers ? Quid de la police ? De l’absolu priorité du climat ? D’une justice social ?

L’Exécutif. En est-on encore à commenter les miettes du premier ministre d’hier ou à spéculer sur les annoncent plus roboratives du président ? Mon point de vue – entendu que ces gens sont tout communication, que leur objectif est de tenter de remettre en selle un Jupiter démonétisé – est qu’ils vont nous la jouer « Bon flic et mauvais flic. » Edouard se charge des réductions de taxes peu populaires, le Président se réserve l’annonce du retour de l’ISF.

Du côté des Gilets-Jaunes, la colère est montée d’un cran suite aux annonces méprisantes des miettes de brioche et l’extrême-droite saisi sa chance en inscrivant une désinformation massive dans le calendrier émotionnel du mouvement : Parce que l’acte IV à lieu samedi 8, ils ont inventé une histoire gigogne promus à un certain effet, Macron a prévu le transfert de la France sous souveraineté de l’ONU le 10 à l’occasion du (ça tombe bien) pacte de Marrakech. Toute l’histoire de la Révolution Française est pleine de ces « St Barthélemy des patriotes » imminentes qui nécessite des prises urgentes de Bastille… La capacité de ce mouvement à résister au complotisme, son sang-froid et sa lucidité, sera une des clefs de la suite. La mobilisation de ceux qui répondent aux fantasmes sur les réseaux et recadre vers les arguments politiques, essentielle.

Et les forces de l’ordre ?

Si les gilets-jaunes gardent la raison, les très nombreuses vidéo Snapchat et Insta des lycéens victimes de violences ne sont pas rassurantes sur l’état de ses nerfs. Il faut aussi les lire à l’aune des suicides dans la police et de la peur affichée à l’annonce des futurs affrontements de samedi en marge des deux cortèges pacifiques angoissés eux-mêmes pour l’avenir, qu’il s’agisse pour les détenteur d’un capital culturel (les écolos) de hiérarchiser par le climat, ou pour ceux privés d’un capital économique et culturel d’entrer par la vie quotidienne. La question reste : quel futur, aujourd’hui quelle survie ?

Samedi, la rue

Si tout ceux qui ont une conscience collective seront dans la rue samedi, troublant sûrement la fièvre acheteuse de ceux pour qui la vie et l’urgence revient surtout à se presser dans les magasins dans une sorte de manifestation contre la chienlie, c’est à dire les autres. Une seule chose est certaine, nul de nous en participant à l’une, l’autre, les deux, voir les trois le même jour (je me vois bien capable de revenir des deux manifestations avec un cadeau sous le bras) n’a de prise sur la destination réelle vers laquelle nous allons. Non pas que nous ne poussions sincèrement. Mais nous ne maitrisons guère où va la force de l’inconscient collectif, que de puissants acteurs veulent aussi orienter.

L’homme providentiel, ce couteau-suisse

A ce propos, je ne vous donnerai qu’un exemple. L’émergence surprise du Général de Villiers. Une figure mythique de Général, encore une… comme avec de Gaulle ou comme avec Pétain, le de Gaulle de 39 ou celui de 68 ? Le Pétain de Verdun ou de Vichy ? on ne sait pas. Un général pour achever la Ve ou la revivifier ? On ne sait pas non plus. Ce que l’on sait juste, c’est que le coup du chef de guerre parle profondément à notre inconscient de Francs, surtout quand notre part Gauloise se révolte en nous de partout. Le besoin de raz-le-bol et le besoin d’ordre mêlé, d’exister et de rester unis qui scande toute notre histoire de France… au prix de nombreux morts. Un homme providentiel, c’est bien, c’est propre à tout, ça ne dépend que de ce qu’il a compris de l’inconscient collectif…

De Villiers Héros -puisque première victime de Jupiterpan- de l’anti-macronisme. Poussé de nulle part, il apparait partout. Comme Macron récemment… Comme Macron récemment, il ne propose pas de direction, juste une attitude. L’un disait « En Marche », l’autre répond « En ordre », les zozos qui ne s’étaient pas demandé : « En Marche vers quoi ? » L’on appris à leurs dépend. Est-ce trop leur demander d’interroger la figure respectable et avenante de Pierre de Villiers sur ce point ?

Allons-nous vers la démocratie directe des cahiers de doléances, des communes en gilets-jaunes ? Vers la mise sur la touche des élites parlementaires qui avaient tirées les marrons du feu de la Grande Révolution de 1789, celles qui se sont coulées, moulées, dans les palais de l’aristocratie et on tenu le peuple à distance du politique, sans renoncer à tout faire en son nom, jusqu’à l’abandon de sa souveraineté lors du fameux référendum volé ? Vers la figure salvatrice du retour du Roy, sous les traits bonace et la poigne ferme d’un énième général ?

Je ne peux évidement pas vous le dire. Juste que ces trois mythes fondateurs sont en macération accélérée actuellement. Celles qui me lisent depuis longtemps savent mon point de vue, tant que les forces du pays se détruisent, elles s’annulent et se condamnent à l’impuissance; ce n’est que d’une bonne dynamique entre les trois que nous pouvons espérer. Le peuple doit fixer le cap, les élites doivent dire comment, les deux ne tiennent pas ensemble sans une figure capable.

Sur ce, bonne journée, mon dentiste m’attend !

Langlois-Mallet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s