Crise institutionnelle ou de lit ? La Ve en question

Le sexe fait toujours sourire, et c’est plutôt saine gauloiserie. Mais je crois que ce qui est en jeu depuis la rentrée autour de l’image présidentielle, c’est plutôt l’éclatement d’un mensonge.

Le président dévoilé au public son vrai visage. Celui d’un jeune homme seul et un peu paumé, donnant les pleins pouvoirs à sa Pompadour, ou son pompadou peu importe.

Jupiter pourrait très bien assumer d’aimer les ephebes (Delanoë le faisait très bien et sans critique), mais il est difficile de s’afficher en Bacchus ivre et de prétendre tenir en respect avec le foudre.

Le rire vient toujours du décalage; Il l’a créé lui-même (nous, nous ne lui demandions rien); il nous survend maman sur des mugs à l’Elysée devenu boutique pour jouer les Windsor; ou le couple Paris Match au Taj Majal, puis les Francais le découvrent incapable de réaction politique depuis des mois que sa vie privée, ou son mensonge privé, a été touché.

L’anecdote personnelle s’arrête là. Il y a un vide intime qui s’ouvre chez une personne (quoi de plus banal ?) sauf que cette dernière a surjoué la personnalisation d’un système de pouvoir unique par sa centralisation. Dès lors tout vacille.

Parano, il ne fait confiance à aucun de ses (déjà bien) rares amis. Ces derniers le lâchent (Colomb) ou n’ont plus aucun arguments pour justifier son incapacité à composer un gouvernement (Ferrand sur Inter)…

Les institutions de la Ve ont été pensées et voulu par et pour un père de famille, général de surcroît, à la haute stature de sauveur de la France. Pas pour la crise d’adolescence d’un jeune trader.

Un grand pouvoir est une grande responsabilité. La Ve, c’est la tentative, chez le peuple qui a (laissé) coupé la tête du roi, d’incarner la vertu républicaine à hauteur des rois qui ont fait -Et plutôt glorieusement fait- la France. Car la Ve République reste la retentive surhumaine du vrai « en même temps », celui de l’histoire : concilier le meilleur de la monarchie et le meilleur de la République. Au risque du pire…

Des rois ont pu boire la tasse dans les jupons de leurs maîtresses, faire rire et chanter dans les cabarets sur leurs aventures; le bateau tenait pour deux raisons.

– D’abord parce que la France a toujours été une République, une œuvre collective. Des milliers d’esprits ont œuvré à l’Etat à travers les siècles. C’est dans des millions de volontés et de vertus privées que réside le salut commun.

– Ensuite en raison du temps. Les rois qui ont bâtit à partir de toutes ces énergies républicaines ne prenaient pas des décisions pour mesurer dans le quart d’heure la popularité sur les courbes de sondages de BFM. Ils n’étaient pas à l’échelle de cinq ans et donc forcés de mentir et de plaire. Les décisions se prenaient sur, par et pour plusieurs générations (St Louis a bénéficié des chênes des Gaulois pour ses cathédrales et les a replanté pour la Marine de Louis XIV). On est à loin de la déforestation actuelle.

Le monde de nos anciens était éternel. Le notre n’a pas 50 ans d’espérance de vie. Macron le sait. Il ne peut qu’être mieux informé que nous du vertige que la crise environnementale ouvre sous tous nos pas. Comment dès lors vit-il l’autre mensonge qu’est sa vie, toute dévouée à la Croissance du 1% ? Quel vertige à incarner aux yeux de tous l’intérêt général dans cette contradiction ?

Si j’étais son conseiller, je lui dirais d’incarner justement sa crise intime, qui est aussi celle de son époque, et d’assumer une transformation politique. J’ai plutôt l’impression que nous assistons au début d’un déni privé se mêlant à un entêtement politique hors norme, qui conduit à la fois à nier la réalité de l’effondrement de notre monde celle de son système de pouvoir.

Au point de ne même plus pouvoir nommer un gouvernement ?

Langlois-Mallet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s